Jeanne Coutras

dite Jeannette, Janouche, Jano, puis Mamette


Jeanne, née le 8 juin 1926, est la fille cadette de Pierre et Suzanne.

Suzanne et Jeanne en 1926
Suzanne et Jeanne en 1926

Elle fait ses études au Cours Bastide, à Marseille, (études interrompues 2 ans par la guerre) et est reçue bachelière série C, Première partie le 20 Juillet 1945, et deuxième partie le 9 Juillet 1946 – mention A.B.

Après le Bac, son père ne voulant pas qu’elle ‘travaille’, elle s’occupe du patronage de la Belle-de-Mai sous l’égide du Cours Bastide.

Elle écrit des nouvelles pour enfants parues dans le journal ‘Ames Vaillantes’ ou pour adolescentes dans la revue ‘Christiane’.
Elle participe aux Séances du ‘Salon des poètes’ dirigé par Mme Ripert, où elle lit ses poèmes, dont certains furent édités, avec ceux de sa grande amie Monique Meyblum, par son père, en un petit recueil ‘Rayons de lune’
Elle connaitra par Monique Meyblum (Moune) une autre grande amie : Elisabeth Bettini.

Elle épouse en 1948 Gilbert Corazza, avec qui elle aura trois filles, Martine, Catherine et Bernadette.

Le mariage de Jeanne Coutras et Gilbert Corazza le 30 octobre 1948 à Notre Dame du Mont

Jeanne travaillera avec Gilbert pour son cabinet d’assurances.

Jeanne et son mari habitent encore aujourd’hui la maison familiale. Jeanne est aujourd’hui la gardienne des archives familiales, qu’elle classe et documente.

Gilbert et Jeanne
Gilbert et Jeanne
Jeanne et Gilbert, Bernadette, Catherine et Martine le 7 mai 2022
Jeanne et Gilbert, Bernadette, Catherine et Martine le 7 mai 2022 (photo Frédéric Picano)

Max Escalon de Fonton, biographie

Accueil » Biographie

Max Escalon est le beau-frère de Jeanne Coutras : l’épouse de Max, Emily, est la sœur de Gilbert, le mari de Jeanne.

Max Escalon de Fonton, né le 5 février 1920 à Marseille, et mort le 26 juillet 2013 à Nans, est un préhistorien, archéologue et écrivain scientifique français.

Wikipédia

Nécrologie « La Provence »

Nécrologie « Société Préhistorique Française »

Bulletin de la SEPP

Interview « Préhistoire de la Côte d’Azur » 21/12/1974

Cette passionnante interview n’est malheureusement plus disponible sur le site de l’INA. Les droits ont été rachetés par un organisme scientifique, dont j’attends l’autorisation de la publier. Je dispose d’une copie que j’ai achetée à L’INA lorsqu’elle y était encore.

Max Escalon INA

Musée de Tourette Levens

Présentation du Musée de Tourette-Levens

Publications de Max Escalon

Pierre Coutras, mon grand-père, par Véronique

Véronique Maupas, fille d’Yvonne Coutras, fille de Pierre.

Pierre Coutras avait 67 ans lorsque je suis née, en 1956, et les archives de ma tante m’apprennent qu’il a plaidé jusqu’en 1962, à 73 ans, donc !

Mon premier souvenir de lui doit donc dater de mes 6 ans, car je le vois dans sa robe d’avocat. Il est passé chez nous, Bd de la Libération, un après-midi. Maman a du s’absenter un court moment, et lui a demandé de me garder…
Nous sommes tous les deux assis sur des chaises, dans le couloir (à l’époque, le cabinet de gérance d’immeubles de mon père est dans notre appartement, et le couloir sert d’antichambre.) J’ai le sentiment que nous sommes assez mal à l’aise l’un et l’autre.
Il me propose de me faire un dessin, et ravie je lui demande de me dessiner une fée.
Ce qu’il fait, sur le premier support qui se présente, et qui se trouve être le répertoire de ma mère… un accessoire sophistiqué, avec des fiches alphabétiques cartonnées auxquelles on accède en appuyant sur des touches, et que l’on glisse sous le téléphone…
Je vois encore cette fée, très naïve, avec un grand chapeau pointu… et aussi la tête de maman, constatant l’étendue des dégâts dans l’agenda à son retour, et comprenant que ce n’est pas moi qui ai fait le dessin.
La fée est restée longtemps dans l’agenda, mais où est-elle donc partie maintenant ?

Continuer la lecture de Pierre Coutras, mon grand-père, par Véronique

Yvonne Coutras

Biographie :

Fille aînée de Pierre Coutras et Suzanne Rocheblave, Yvonne est née le 25 Janvier 1914, à Marseille, dans la maison familiale.

Yvonne en robe de baptême, sur les genoux de Céleste, sa grand-mère et marraine.

Elle est baptisée à Notre Dame du Mont le 31 Janvier 1914, entre sa marraine et grand-mère Céleste Mouren-Coutras, et son parrain Camille Almueis (secrétaire de police), mari de la Cousine Philippine.

Continuer la lecture de Yvonne Coutras

Pierre Coutras, témoin de son temps…

Tandis que la Tour Eiffel s’élevait à Paris, en 1889, naissait à Marseille, dans la maison familiale, Pierre Coutras.

Descendant d’une lignée de marins, mais fils d’avocat, il devint avocat lui-même. Homme de paradoxes, alors qu’il devenait dans son milieu professionnel « Le Pape des loyers », il fustigea toute sa vie dans ses propos et ses écrits, véritables pamphlets, le poids écrasant des lois, des réglementations, de l’administration et du fisc.

Homme foncièrement bon, il voua toute sa vie un grand amour à sa famille, qui le lui rend encore aujourd’hui, 40 ans après sa mort, par un véritable culte.

Cet original consacra du temps à l’écriture, à la poésie, à la peinture, à l’ésotérisme, à la presse, à ses maisons de campagne – dans lesquelles il refusait l’électricité et l’eau courante – à ses amis et à sa famille.

Article en cours d’écriture